MDE VErte LA MAISON DE L’ÉDUCATION

Destinée à accueillir des petites filles de 6 à 12 ans déscolarisées et en situation de travail précoce, la Maison  de l’éducation  a pour objectif de les « sortir » du travail pour les inscrire à l’école, leur assurer un soutien scolaire et un accompagnement psychosocial qui leur donnent les moyens de réussir leur parcours.

La Maison de l’Education est dotée d’une salle multimédia, d’une salle de cours et d’un espace de jeux.

Les petites filles de la Maison de l’Education peuvent bénéficier :

  • De soutien scolaire soutenu, dispensé quotidiennement par des enseignants
  • De séances d’initiation à l’outil informatique
  • D’un suivi psycho-social
  • D’activités socio-éducatives assurées par des animateurs

Avec la Maison de l‘Éducation, Futur Au Présent lutte contre le travail précoce, ce problème majeur en Casamance freine le développement des jeunes filles. En sortant les petites filles du travail avec un soutien psycho-social et en leur proposant un soutien scolaire quotidien et des cours d’informatique afin d’appréhender des outils trop souvent étrangers pour elles. Futur Au Présent entend bien donner toutes leurs chances à ces petites filles pour qu’elles puissent mener une vie décente et s’épanouir dans leur vie d’adultes.


Résultats
30 petites filles depuis la rentrée 2014
60 petites filles depuis la rentrée 2016
90 petites filles à la rentrée 2017
90% des enfants en tête de classe après 18 mois

LE CENTRE D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT

En 2012, FAP a inauguré le premier Centre d’accueil et d’hébergement pour enfants de Ziguinchor. Situé au cœur de la ville, cette structure d’accueil d’urgence est ouverte 24h/24 et 7j/7 et a pour objectif de détecter, d’accueillir et d’organiser le retour en famille des enfants des rues.

Nos travailleurs sociaux effectuent régulièrement des maraudes ayant pour but d’identifier et tisser une relation de confiance avec les enfants en situation précaire. Avec l’expérience, FAP a su construire un réseau constitué de responsables de quartiers, commerçants, travailleurs sociaux qui orientent vers le Centre les enfants en situation d’urgence.

Véritable lieu de stabilisation pour ces enfants livrés à eux-mêmes, en situation de rue et de danger (maltraitances, abus sexuels, négligences graves), cet hébergement permet aux enfants de bénéficier :

  • D’un suivi psychologique qui les aide à se reconstruire
  • De repas à heures régulières
  • De soins et de médicaments gratuits
  • De cours d’alphabétisation et de soutien scolaire
  • D’un espace de jeux, d’échange et d’écoute

Une fois passé le moment de l’accueil d’urgence, l’équipe met en place des séances de médiation entre l’enfant et ses parents pour qu’il puisse retourner dans sa famille. Il n’y retourne que s’il le souhaite, peut y vivre en toute sécurité et y réaliser son projet de vie.

Les travailleurs sociaux effectuent ensuite un suivi de l’enfant pour s’assurer que ces conditions sont remplies et qu’il y est bien traité, scolarisé ou en formation professionnelle. Lorsque le retour en famille est impossible ou met en danger l’enfant, il reste au Centre sous l’autorité de FAP.

En tant que pensionnaire de longue durée il est inscrit à l’école publique ou bénéficie d’une formation professionnelle. Tout est mis en œuvre pour assurer la réinsertion sociale des enfants.

Résultats
Doté d’une capacité d’accueil de 24 places, le Centre abrite actuellement 30 pensionnaires.
5 219 enfants ont été accueillis au Centre depuis sa création.
227 enfants ont été sortis des rues.
185 enfants ont retrouvé leur famille.

Visites médicales

LE PROGRAMME SANTÉ

Dirigé par un infirmier, le Projet Santé permet à tous les enfants de Ziguinchor d’avoir accès à l’infirmerie du Centre d’accueil et ainsi de bénéficier d’un suivi médical et de médicaments gratuits.

L’objectif de ce projet est de réduire les inégalités en matière de santé dans un pays où les médicaments coûtent très cher.

Futur Au Présent travaille en collaboration avec l’ensemble des postes de santé de la ville et avec les représentants des conseils de quartier. Ce partenariat permet aux acteurs locaux de nous référer les enfants malades, qui doivent être soignés mais n’ont pas accès aux soins et/ou aux interventions chirurgicales.

Cette organisation en réseau, qui couvre désormais toute la ville, se révèle particulièrement efficace. Elle permet de soigner, guérir les enfants et de sauver des vies.

Résultats

Depuis la création du projet 3 666 enfants ont reçu les soins médicaux (hors soins mineurs) auxquels ils n’avaient pas accès en raison de leurs coûts.

L’ASSISTANCE AUX PERSONNES AGÉES

L’objectif de ce programme est d’améliorer les conditions de vie de personnes âgées isolées, en situation de précarité et de leur assurer un bien-être physique et psychologique. L’équipe chargée de ce programme est composée d’une travailleuse sociale, d’un infirmier et de 3 auxiliaires de vie. Cette équipe prend en charge quotidiennement les besoins fondamentaux des personnes âgées via un accompagnement médico-social et un renforcement des liens sociaux.

Actuellement 25 personnes, principalement des femmes réparties sur 6 quartiers de Ziguinchor,  font partie de ce programme. De plus, 1 bénéficiaire parmi les plus isolés a été accueilli dans une maison familiale, au sein de laquelle il bénéficie d’une prise en charge complète.

Résultats 

50 personnes âgées ont été accompagnées dans le cadre du programme APA.